top of page

Manifeste

"Ma matière est liquide et invisible.

Exotique et buissonnière, je sens bien qu'elle vient d'un autre monde.

Je la laisse pousser d'entre mes doigts et se déverser sur le clavier pour envahir, après le silence, le lieu qui m'entoure, la présence qui m'écoute. Comme la vie qui surgit avec toutes ses possibilités dans l'instant, elle est une succession de florissements et de rétractations, de choix et de sacrifices. D'un instant très sensible et puis furtivement fougueuse, abrupte, momentanément tortueuse, incandescente et parfumée. Successivement alimentée des cinq éléments, elle prend matière à la source d'un signal, celui de la Muse qui m'inspire, dans l'instant.

La Musique est pour moi ce chant d'oiseau qui murmure à mon cœur.

Dans la grande accélération collective qui menace la diversité mondiale et le sensible, il est urgent de ralentir pour cultiver des espaces de dilatation de l'instant dans lesquels la source jaillissante du nouveau peut se révéler pleinement, fertile, dans ses aspects unique, original et singulier.

Avec ma musique et le silence qu'elle procure, nous nous faisons artisans du sensible et cultivateur de ces espaces et c'est pourquoi j'appelle des lieux et des camarades de l'art, artisans du paradis, à venir nous rejoindre, pour faire l'office de l'instant, pour faire le sacré, la poétique, ensemble."

Camille

Présentation

Née rue Mouffetard dans le cinquième arrondissement de Paris en 1985, Camille Provent est musicienne dès son plus jeune âge et reçoit la médaille de fin d’études du conservatoire de musique à l’âge de 23 ans dans la classe de piano et d'interprétation de Jacques Bernier (disciple de la compositrice Françoise Thinat). Très inspirée par les maisons et les jardins qui l'entourent et par ses lignées ancestrales de capitaines aux long cours et de meuniers vendéens, elle forge, en parallèle, sa propre musique à travers la composition spontanée, qui devient son refuge et son moteur. Son royaume d'inspiration est la Nature, l'eau et les autres éléments, ses éclats, ses parfums et ses contrastes, le voyage dans les couleurs du temps, du jour et de la nuit et le Mystère. Il y a une nostalgie empreinte de l'exil et un espoir, une fertilité, surgissant du désir de maintenir en lumière un monde qu'elle croyait avoir perdu. Une poésie liquide, impressionniste et sauvage qui prend source dans le présent, au contact d’un lieu, dans le lien avec une personne, ou d’un objet, et qui offre une création unique et spontanée qui s’écrit d'elle-même et qui se dilate sur l’instant, donnant corps et sensation au merveilleux, à l'intime et à l'enchantement.

bottom of page